Bienvenue sur Eguens Info Culturelles

Test

Nway kanpe : Un projecteur sur la valorisation du métal découpé de Noailles










Par cette initiative étalée sur 3 jours : 9 au 11 octobre, financée par le Programme AROCH et L'Union Européenne , mis en oeuvre par la Fondation  Ayiti Jazz,  La Fondation AfricAmérica et l'association des Artistes et artisans de Croix des Bouquets( ADAAC) se donnent pour objectifs de valoriser le musée communautaire Georges Liautaud et le village artistique Noailles bastion du métal découpé en Haïti regroupant 4 sanctuaires vodou,  plus de 80 ateliers ,300 foyers de sculpteurs
.

La première journée, vendredi 9 octobre a été marquée par le lancement du Prix artistique Georges Liautaud et distinctions de 10 jeunes créateurs du village pour la plupart âgés de moins de 30 ans . Au départ ils étaient 13 , après l'examination  du staff organisateur, 10 ont été retenus,répondant aux noms de: 

Jacques Obenson Bathard

Mans Peter Cajuste

Edouard Claude Avril

Jean Daniel Bernardo

Milford Wilguens 

Louis Dyvenson

Edner Germain

Jean Yvens Ganyo 

Wood-Kerley Derat

Bertin Falaise

Après avoir reçu un certificat, Les créations de ces artisans seront achetées à  100 euros chacun ,pour être exposé ensuite au musée, selon ce qu'a fait savoir Maksaens Denis Directeur artistique de la Fondation AfricAmérica au cours d'une entrevue accordée à la  Rédaction de  Eguens Infos Culturelles , Par ailleurs le responsable a fait savoir que ces jeunes talents seront encadrés à l'avenir.

Les 10 et 11 octobre, des journées portes ouvertes,  visites guidées des ateliers et des sanctuaires du village seront offertes au public qui feront le déplacement,  la bande Follow Jah apportera son zeste musical dans ce cocktail de promotion et de valorisation du métal coupé.  Pour ceux qui n'auront pas l'opportunité de visiter pendant ces deux jours , une exposition dénommée " Nway kanpe " Noailles Debout sera présentée au musée Musée communautaire Georges Liautaud au mois de Décembre 2020.


Présenté comme un exemple unique dans la Caraïbe,  le village est activement engagée  dans la préservation   de son patrimoine Culturel unique, subissant l'insécurité provoquée par le voisinage des bandes armées , la fréquentation de l'espace est diminuée pour le moment d'après plusieurs artisans questionnés par Eguens Infos Culturelles,  aussi espèrent-ils que ces lieux de créations et de transmission  seront sécurisés  par les autorités locales et nationales  ,ce  qui selon eux impacteront leurs revenus dans les ateliers. 


Pour sa part Eddy Remy,  artisan  du village,  qui avait représenté le Pays dans plusieurs événements internationaux Culturels dont : la 14e édition du festival des arts de la Caraibes ( CARIFETA) , tenue à  Trinidad & Tobago du 16 au 26 août 2019,   appelle à  la pérennisation du village qui dit-il un outil qui contribue à  la création d'emplois et de la circulation de devises étrangères dans l'économie du Pays , particulièrement la communauté Crucienne. 


Réagissant en marge de la première journée,  Edner Germain  l'un des lauréats , praticant du métal découpé depuis 12 ans ,qui s'est inspiré  de la pandémie Covid 19, pour produire son œuvre, s'est réjoui de l'initiative et souhaite un accompagnement des responsables pour la duplication de son œuvre. Par ailleurs  le crucien appelle les jeunes artisans du métal à la patience ,persévérance et à la créativité  qui selon lui est la formule adaptée, pour une réussite dans ce métier. 


Notons qu'en 2019,le Ministère de la Culture et de la communication  a officiellement inscrit la pratique du fer découpé  du village  de Noailles à l'inventaire National du patrimoine Culturel Immatériel. 



Eguens Infos Culturelles. 


👉👉👉👉"www.eguensinfosculturelles.com"


👉https://www.instagram.com/eguensinfosculturelles/


👉https://web.facebook.com/Reneus83/"


👉@reguens83

Aucun commentaire:

Publier un commentaire