Bienvenue sur Eguens Info Culturelles

Test

Entretien spécial avec Jean Sergo Louis de L'INAPAT

À la rubrique : " Les vendredis du Patrimoine"  ,nous vous soumettons un entretien spécial avec Jean Sergo Louis.


Il est le directeur de recherche et de projet pour l’INAPAT 
depuis tantôt trois ans. 

Détenteur d'un MA en Ethnologie et patrimoine reçu de l’ISERS-IERAH en partenariat 
avec  L' Université Laval avec une expérience de plus 7 ans dans le domaine de la mise en valeur du 
patrimoine et du tourisme.

 Chargé de cours à l’UEH ,et expert en patrimoine et politique 
culturelle. 


Eguens Infos culturelles" : Une briève présentation de  de l’INAPAT ?

Jean Sergo Louis :L’INAPAT est un organisme de formation technique œuvrant dans le champ de l’identification, 
de la conservation, de la valorisation du patrimoine haïtien et du développement du tourisme. 


Il travaille avec des spécialistes et formateurs des deux domaines ,afin de faciliter le transfert de 
connaissances et de compétences techniques nécessaires pour leur prise en charge continue par 
des professionnels. L’Institut renferme une banque de spécialistes de niveau doctorat, Maitrise et 
licence capable de conduire de projets suivant la compétence requise. 
Son programme d’enseignement et d’accompagnement permet à ses étudiants, d’une part 
d’identifier, d’interpréter, de valoriser, de participer, de guider à la promotion et à la diffusion du 
patrimoine culturel haïtien et d’autre part, de réaliser les différentes opérations de 
communication liées au patrimoine.
Sa mission consiste à faciliter l’apprentissage d’un corps de métier dédié autour du patrimoine et 
du tourisme, l’INAPAT se positionne durablement dans l’enseignement de contenus qui 
englobent les sept points ci-dessous mentionnés. Cela dit, il est créé dans le but d’élargir une 
communauté de techniciens du patrimoine et du tourisme outillés et utiles dans l’exécution des 
travaux : 


D’inventaire ; De conservation ; De valorisation ; 
D’interprétation ; De communication ; D’accompagnement ; De programme de guidage ;
Les services offerts : 


a) Consultance (évaluation de programme culturel, montage de document de projet …)
b) Etude de tout genre
c) Formation
3) Public cible
Les acteurs du monde culturel et artistique Haïtien et international.



Eguens Infos culturelles : Un listing des travaux déjà effectués pour la communauté ?



J.S.L: loin d'être une liste exhaustive,  mais  je peux vous dire , qu'on a déjà effectué  des travaux assez visibles dans la communauté artistique et culturelle comme :


Des activités culturelles 
a) formation sur la mise en valeur du patrimoine et du tourisme par la photographie en 
partenariat avec UEH-MISH et Université Laval dans le Sud-est en 2011.

b) Communication 
sur les opportunités économiques du patrimoine et du tourisme haïtien lors du 
colloque international de Port-au-Prince en partenariat avec l’UEH et Ulaval et TOPA (2012)


c) 2014, Guidage d’un groupe de jeune à Fort-Jacques et Alexandre pour l’interprétation du 
patrimoine Historique dudit Fort,

d) 2018, Organisation du concours national de « Selfe-patrimoine » avec le partenariat de 
l’ISPAN, MCC, MTIC, LEREM de Ulaval, CCHUNESCO,
Des études, formations et rapports
a) Formation en Mars 2020 sur le patrimoine de Saint-Louis du Sud pour une cinquantaine de 
femmes-guides ;


b) Formation en 2019 à Port-au-Prince au profit d’une association de jeune évoluant dans le 
domaine touristique sur la thématique Patrimoine et Tourisme ; 


EIC : Voyons pour les perspectives 


J.S.L :Actuellement la direction de l’INAPAT travaille sur la  réalisation d"une journée de discussion pour la 
journée mondiale du Tourisme en Septembre (27) prochain, 
Nous travaillons sur la rédaction d’un article portant les conséquences de l’actuelle pandémie sur le 
secteur de la culture qui paraitra sous peu. 

En Perspectives
L’INAPAT compte élargie sa gamme de formations pour les métiers du patrimoine et du 
Tourisme afin de doter Haïti d'un corps de professionnels sensible à l’opportunité du secteur 
culturel.
Travailler à la dynamique de : 
2. Champs du patrimoine culturel et du tourisme 

3. Géographie des sites patrimoniaux et culturels haïtiens (naturels, matériels et immatériels)

4. Histoire des sites patrimoniaux, culturels et touristiques haïtiens 
5. Langues : français, anglais, espagnol, créole 
6. Collecte de données, documentation et conservation 
7. Photographie, vidéographie documentaire et mise en ligne 
8. Économie créative 


E.I.C. : votre point de vue sur le  tourisme et le patrimoine en Haïti ?

J.S.L : Haïti a un très fort potentiel en patrimoine et en tourisme.
Sur le plan du patrimoine elle est riche avec un patrimoine divers, Naturel avec des magnifiques 
plages, des parcs : La visite, Macaya avec des espèces rares et endémiques, 
Un autre patrimoine historique avec des forts militaires témoignant plusieurs époques historique 
de ce peuple.
Un patrimoine artistique avec dynamique et innovant en se basant sur le papier mâché mythique .
symbolique et représentatif du carnaval national de Jacmel.

Un patrimoine alimentaire et culinaire assez riche et diversifié selon les régions.
Si le pays arrive à synchroniser tout ça nous attiendrons le boom touristique. Le potentiel est là, 
les ressources sont disponibles et la connaissance est présente, il suffit d’engager l’INAPAT…


7) On pourrait comme vient de faire l’INAPAT avec le concours national de Selfie -Monument 
historique:  Mettre en place des programmes de ce genre dans les municipalités, accompagner 
les mairies, les CASEC, renforcer les acteurs culturels, mettre en place des évènements culturels 
suivant les ressources patrimoniales et culturelles disponibles dans chaque région, chaque 
commune, chaque section communale. À l’INAPAT nous sommes certains que nous devons 
aller vers cette dynamique de travail au profit du culturel et du pays dans son ensemble.


EIC : Agent culturel dans le milieu culturel, les avantages  et les inconvénients ?

J.S.L: jene peux pas dire je bénéfie decertains avantages en travaillant dans le domaine de la 
culture. J’enseignais le patrimoine et le tourisme à l’Ecole hôtelière d’Haïti du MTIC pendant 4 
ans de 2013 à 2018 et aujourd’hui je donne des consultations avec l’INAPAT pour des 
partenaires qui évoluent dans le secteur. Il ya certes des inconvénients comme des fois, 
manque de moyens, manque de compréhension mais, la soif de reconnaissance des communautés
locales lors des prestations de formation me font grandement espérer que le relèvement
économique du pays passera par la dynamisation du secteur culturel.



 E.I.C:  Y- a-t-il 
un profil approprié, pour quelqu'un  qui veut s'adonner  à ce métier ?

J.S.L.: Comme nous l’avions expliqué tout au début, il y a un corps de métier lié au patrimoine. 
Donc, s’immiscer professionnellement cela exige au  départ pour quelqu’un qui veut le pratiquer ,d'identifier  quel échelon de l’échelle du patrimoine ,vous voudriez atteindre,  Est-ce que vous  voulez travailler comme 
acteurs culturel, comme formateur, comme chercheur, etc.….

Propos recueillis par  Eguens Renéus  pour

 " Eguens Infos culturelles "




Aucun commentaire:

Publier un commentaire